Accueil 9 Notre Blog 9 Pourquoi l’IA n’existe pas?
Shopify Summer 2023 Clevermint

Pourquoi l’IA n’existe pas?

Retour sur la conférence de Luc Julia

Trois de nos membres, Thibaut, Louis et Dimitri, ont eu le privilège d’assister à la conférence intitulée « Pourquoi l’intelligence artificielle n’existe pas ? » organisée par Digital Wallonia et HEC Liège. Cette conférence, donnée par l’ingénieur informaticien Luc Julia, co-concepteur de l’assistant vocal Siri, a été une source d’inspiration et de réflexion profonde sur la nature et l’avenir de l’intelligence artificielle (IA).

Shopify Summer 2023 Clevermint

L’IA : Une multiplicité d’Intelligences

L’une des idées principales abordées par Luc Julia est qu’il n’y a pas une seule IA, mais une multitude d’IA spécialisées. En comparant cela à un humain capable de réaliser diverses tâches, il devient évident que chaque tâche spécifique requiert une IA dédiée. Cette perspective démystifie l’idée d’une IA unique omnipotente et nous pousse à voir l’IA comme un ensemble d’outils spécialisés.

Une évolution historique de l’IA

Contrairement à l’idée populaire que l’IA a émergé récemment avec des innovations comme ChatGPT, Luc Julia a rappelé que l’IA est en développement depuis 1956. Depuis la défaite de Kasparov par Deep Blue en 1997, marquant l’ère des systèmes experts, jusqu’à l’avènement du deep learning en 2007, l’IA a connu de nombreuses transformations. Cette évolution est étroitement liée à l’augmentation massive des données disponibles, propulsée par l’ère du big data.

Intelligence ou simple reconnaissance ?

Luc Julia a également mis en perspective la notion d’intelligence en IA. Par exemple, il faut plus de 100 000 images de chats pour qu’une machine apprenne à reconnaître un chat avec une précision de 98 %, alors qu’un enfant de deux ans peut accomplir cela après en avoir vu seulement deux, et ce, à 100 % du temps. Cela soulève la question : parle-t-on vraiment d’intelligence ?

Les limites et les défis de l’IA

Un des défis majeurs évoqués est que les bases de données des IA sont limitées par leur contenu. Si une donnée n’est pas présente dans la base, elle est inexistante pour la machine. Actuellement, les IA génératives comme ChatGPT utilisent plus de 1200 milliards de paramètres, ce qui l’équivalent de quasiment l’intégralité d’Internet, mais cela ne les rend pas infaillibles.

« Une IA peut être comparée à un outil, comme un marteau par exemple. Un marteau est très pratique pour un certain type de tâche, comme enfoncer un clou dans un mur. Avec un marteau ce sera bien plus pratique qu’avec une main d’humain. Mais ça s’arrête là, ce marteau ne vous servira pas pour faire la cuisine ou conduire votre voiture. »
Luc Julia

L’impact écologique de l’IA

Un autre point crucial soulevé concerne l’empreinte écologique des IA. Par exemple, en 2016, le champion du monde de jeu de Go a perdu contre DeepMind de Google, une machine consommant 440 kilowatts/heure, alors que le cerveau humain utilise environ 20 watts/heure pour accomplir bien plus que simplement jouer au Go. 


L’IA est donc, malheureusement et actuellement, une aberration écologique. 

Démystifier la « boîte noire » de l’IA

Contrairement à une idée reçue, l’IA n’est pas une boîte noire incompréhensible. Les systèmes peuvent être expliqués et analysés, même s’ils sont complexes et peuvent contenir des erreurs. Cette transparence est cruciale pour l’acceptation et l’amélioration continue des technologies IA.

Conclusion : vers une Intelligence… Augmentée

Luc Julia conclut que l’IA ne surpasse pas notre intelligence humaine qui est variée et adaptable dans de nombreux domaines. Chaque IA excelle uniquement dans son domaine spécifique. Ainsi, il propose de renommer l’IA en Intelligence Augmentée (IA), soulignant son rôle d’outil qui améliore nos capacités humaines plutôt que de les remplacer. Il est essentiel de bien utiliser ces outils, ce qui nécessite une éducation adéquate pour définir et comprendre le bon usage de chaque IA.

En résumé

Cette conférence a été une riche source d’enseignements pour Thibaut, Louis et Dimitri. Elle nous rappelle que l’IA est une collection d’outils puissants, nécessitant une utilisation judicieuse et une compréhension profonde de leurs capacités et limites. En adoptant une approche éclairée et éducative, nous pouvons tirer le meilleur parti de ces technologies pour augmenter notre propre intelligence.

Chez Clevermint, nous sommes inspirés par ces perspectives et déterminés à intégrer ces connaissances dans nos projets, pour continuer à offrir des solutions innovantes et responsables à nos clients.

En savoir plus sur les services en IA de Clevermint 

Nos autres articles

Vous avez des questions quant à l’Intelligence Artificielle?

Contact

Vous souhaitez discuter de la manière dont nous pouvons être utiles à votre entreprise ?
Prenez contact avec notre équipe d’experts dès aujourd’hui.